Quelles visites d’endroits insolites faire à Rome ? Nos 7 (+1) suggestions !

Rome est l’une des destinations que vous devez visiter au moins une fois dans votre vie. Cette ville regorge de nombreux musées et monuments très intéressants qui peuvent séduire les touristes. La capitale de l’Italie est également riche de nombreux lieux insolites que vous pouvez visiter, parfois même gratuitement. Voici 7 endroits insolites à découvrir à Rome.

Le Palais Zuccari

Le Palais Zuccari est l’un des endroits insolites de Rome. Encore appelé Palazzo Zuccari, il est situé non loin de la place d’Espagne (« Piazza di Spagna ») et a été construit en 1591. L’endroit est doté d’une grande porte ressemblant à la bouche d’un monstre. Les façades très caractéristiques du palais, avec leurs fenêtres en forme de bouches monstrueuses ont poussé les autochtones à le nommer « Maison des Monstres ». Cet endroit insolite est fascinant et peut être visité en compagnie de vos enfants, par exemple pour faire des photos rigolotes. Notez que le Palazzo Zuccari abrite une grande bibliothèque qui a servi de centre d’étude sur l’art italien.

Le musée du Purgatoire

Si vous ne savez pas que faire d’insolite à Rome, allez visiter le Musée du Purgatoire et vous ne serez pas déçu. Il s’agit d’un minuscule musée, situé dans une église romaine (l’église Sacro Cuore del Suffraggio). Bien que cela l’endroit soit très petit, il possède sa part de mystère… Pour ceux qui ne le savent pas, le purgatoire est la porte qui mène au paradis pour les personnes ayant commis quelques péchés peu graves, une fois la mort venue. Réjouissant ! Si vous visitez ce musée, attendez-vous à voir des pièces témoignant du passage vers la vie dans l’autre monde…

Le musée du Purgatoire fait l’objet d’étranges histoires qui vont émerveiller (ou plutôt épouvanter) les visiteurs. Il garde également en son sein d’étranges pièces de collections portant des marques de brûlures appartenant soi-disant à des âmes condamnées. En visitant le musée du purgatoire, vous aurez (ou pas) un aperçu de ce qu’est là vie dans l’au-delà…

Le trou de Serrure

Si vous souhaitez faire des visites insolites à Rome, pensez à aller voir le « Trou de Serrure« . Encore appelé le Buco della Serratura à Rome, ce site touristique permet aux visiteurs d’avoir l’une des vues les plus spéciales du pays. Pour vous y rendre, il faut aller sur le Mont Aventin, jusqu’au Jardin des Orangers, où vous pourrez profiter du panorama sur la ville éternelle. Ensuite, direction Piazza dei Cavalieri di Malta, à l’ambassade de l’Ordre souverain de Malte. ici, se trouve une porte verte, avec un trou de serrure, à travers duquel vous pourrez voir :

  • les toits de Rome,
  • le jardin du grand prieuré de l’ordre de Malte,
  • le dôme de la basilique Saint-Pierre au Vatican.

Au total, 3 pays (Italie, Malte, Vatican) en regardant juste à travers un trou de serrure de quelques centimètres ! Vous pouvez faire de très belles photos de cette magnifique vue. Une curiosité à voir, pour les visiteurs adultes comme les enfants.

trou de serrure à Rome

Marché de Porta Portese

Le marché de Porta Portese a vu le jour après la seconde guerre mondiale. Il est devenu au fil des années, le marché non alimentaire le plus important de toute la capitale italienne. Lors de sa création, il servait d’annexe au marché noir. Au début, les vétérans de la guerre (originaires de Rome) vendaient des effets personnels ou les échangeaient contre un autre. Plusieurs types de produits étaient échangés dans cet espace de vente, notamment

  • des vêtements d’occasion ou neufs,
  • des produits cosmétiques,
  • des jouets,
  • des accessoires pour la maison,
  • des objets antiques…

Ce qui est intéressant, c’est qu’il n’y a pas que des commerçants de Rome à animer le marché de Porta Portese. Des Russes, Asiatiques ou encore Africains sont aussi présents. En visitant ce marché aux puces particulier dans la ville principale d’Italie, attendez-vous à découvrir de nombreux articles insolites, provenant de plusieurs coins du monde. Notez qu’il est situé sur l’une des portes historiques de Rome, dans le Trastevere, et ouvert les dimanches entre 6 et 14 heures.

La pyramide Cestia

La pyramide Cestia (ou pyramide de Cestius) également l’une des curiosités de Rome. Elle est très intrigante, puisque c’est une œuvre typiquement égyptienne. La vraie question que se posent bon nombre de visiteurs, c’est comment une création de l’Égypte peut-elle se trouver à Rome. Toutefois la réponse à la question est très simple. La Pyramide Cestia a été construite en 12 avant Jésus-Christ et était le tombeau du préteur romain Caius Cestius Epulo. L’édifice a été construit pendant une période où Rome était en conquête du royaume d’Égypte, c’est pourquoi la culture égyptienne émerveillait et fascinait les décideurs romains à cette époque.

La pyramide Cestia est située non loin du Colisée, entre le Circo Massimo et la gare Ostiense. Elle culmine à une hauteur de plus de 36 mètres, et est construite en mortier. Au 3ème siècle, elle a été incluse dans le mur d’Aurélien. D’après l’histoire l’édifice a été érigé en 330 jours. La visite de la pyramide Cestia vous fera découvrir à quoi ressemblaient les tombeaux des anciens pharaons d’Égypte. Notez que la visite est effectuée avec un guide qui n’hésitera pas à vous raconter des anecdotes très intéressantes sur ce fameux tombeau de pierres.

pyramide de Cestia à Rome

Le stade des marbres

C’est également un lieu insolite de Rome très visité par les touristes. Construit en 1928, le stade des marbres se trouve à l’intérieur du Foro Italico. Cette œuvre de l’architecte Enrico Del Debbio a été renommée depuis 2013 « Pietro Mennea », en souvenir du célèbre sprinteur italien. Dans ce stade, vous allez découvrir 64 statues de marbre blanc de Carrare, hautes de 4 mètres, représentant chacune un athlète pratiquant une activité sportive. Il s’agit entre autres du :

  • lancer de poids,
  • marathon,
  • saut en hauteur,
  • lancer du disque…

En visitant le stade des marbres et tout le Foro Italico, vous aurez un exemple représentatif de l’architecture fasciste de l’époque.

Le palais de la civilisation italienne

Autre exemple d’architecture fasciste, le palais de la civilisation italienne est situé dans le quartier EUR (Esposizione Universale di Roma). Construit en 1940, celui qu’on appelle « colisée carré » faisait partie du projet architectural du quartier EUR, prévu pour l’exposition universelle de 1942. Celle-ci n’aura pas lieu, en raison de la seconde guerre mondiale, et le bâtiment sera inutilisé pendant des dizaines d’années. Il abrite aujourd’hui les bureaux de la maison de couture Fendi.

Le palais de la civilisation italienne est un immense cube de béton de travertin, de 60 mètres de haut. 28 statues de 3,40 mètres de haut sont disposées sous les arches du rez-de chaussée. Une curiosité à voir absolument si vous êtes de passage à Rome !

Bonus : le parc des monstres

C’est un lieu insolite, qui n’est pas exactement situé à Rome, mais à Bomarzo, à environ 90 kilomètres de la capitale italienne. Le Parc des Monstres, encore appelé Jardins de Bomarzo, ou encore Sacro Bosco di Bomarzo, est un parc qui abrite de nombreuses sculptures de faces de lions, de dragons, d’ours ou d’ogres. Ce lieu mythique convient bien aux amoureux de la mythologie Grecque et Romaine. En réalité, une fois sur place, vous allez découvrir des sculptures des anciens héros ou divinités emblématiques. Il s’agit entre autres de :

  • Pégase,
  • Héraclès,
  • Neptune,
  • Zeus,
  • le Sphinx..

Concrètement, dans cet espace vert, vous allez découvrir plus de 36 points d’intérêts. Des endroits insolites tels que la porte de l’Ogre, le temple de l’éternité ou la forêt enchantée, vont vous plonger en un laps de temps dans un univers fantastique. A visiter absolument si vous passez dans le coin, sur la route de votre arrivée ou votre départ de Rome !