Permis de conduire international : qu’est-ce que c’est, et comment l’obtenir ?

Si vous envisagez de conduire à l’étranger, sachez que certains pays imposent d’être titulaire d’un permis international, en plus du passeport et éventuellement du visa (comme la Tanzanie par exemple). Parfois, ce permis est obligatoire dès votre arrivée sur le territoire tandis que dans d’autres pays, vous pouvez conduire avec un permis français durant quelques temps. Découvrons ce qu’est le permis de conduire international, le délai pour l’obtenir afin d’anticiper votre demande, mais aussi les pièces justificatives pour faire une demande de permis international. Nous ferons également un tour d’horizon des pays dans lesquels vous devrez obligatoirement posséder ce permis, en plu

Qu’est-ce que le permis international ?

Le permis de conduire international est un document qui permet de conduire un véhicule dans tous les pays qui reconnaissent ce document. Il s’agit d’un complément à votre permis de conduire classique. L’obtention de celui-ci ne suffit donc pas, vous devrez par ailleurs détenir sur vous votre permis français. Concrètement, le permis international est une traduction de votre permis de conduire français. Cela paraît donc simple. Et pourtant, vous devez effectuer des formalités et attendre un certain délai pour obtenir votre permis international.

Comment faire une demande de permis international ?

Depuis le 30 mai 2018, la demande de permis de conduire international se réalise tout d’abord en ligne sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés, l’ANTS. Vous seront demandées certaines pièces justificatives pour votre permis international à savoir un justificatif d’identité (carte nationale d’identité française, par exemple), un justificatif de domicile, et votre permis de conduire bien sûr. Si vous êtes étranger, ressortissant de l’Union européenne, suisse ou monégasque, vous devrez justifier de votre présence en France depuis au moins 6 mois. Si vous êtes ressortissant d’un autre pays, il vous sera demandé un titre de séjour ainsi que la vignette Ofii apposée sur votre passeport (l’Ofii est l’Office français de l’immigration et de l’intégration).

Une fois cette pré-demande de permis international en ligne effectuée, vous devrez envoyer par courrier une attestation de dépôt de la demande et joindre une photo d’identité ainsi qu’une enveloppe à votre nom et adresse affranchie au tarif lettre suivie pour 50 g. Cette demande sera adressée au CERT PCI. Le CERT PCI est le centre d’expertise et de ressources titres qui s’occupe des demandes de permis de conduire internationaux. En revanche, si vous êtes domicilié à Paris, ce n’est pas au CERT PCI que vous devrez envoyer votre demande, mais à la préfecture de police de Paris.

Vous serez tenu informé de l’avancement de votre demande de permis international par mail ou SMS. Dès lors qu’il sera édité, vous le recevrez par courrier grâce à l’enveloppe affranchie que vous avez fournie. La demande est totalement gratuite.

Quel délai pour obtenir un permis international ?

Après votre pré-demande en ligne, vous disposez de 2 mois pour envoyer votre courrier avec les pièces justificatives pour votre permis international. Le délai pour obtenir le permis international est de 11 semaines au minimum, sauf en cas d’urgence professionnelle par exemple qu’il faudra naturellement justifier avec une attestation de l’employeur. Attention toutefois, les demandes sont nombreuses, il est plus que conseillé de faire votre demande de permis international à l’avance, surtout si vous partez dans un pays qui n’accepte pas le permis français. Le permis international est valable durant 3 ans.

road trip au USA : permis international

Dans quels pays est-il obligatoire ?

Si vous voyagez en Union Européenne, le permis français sera suffisant pour conduire un véhicule. Certains pays acceptent, durant une certaine période, que vous conduisiez sans permis international. C’est le cas des États-Unis, ou pour conduire au Costa Rica, où le permis français est valable durant 3 mois. Au Québec, vous pourrez rouler durant 6 mois sans permis international. En Afrique du Sud, votre permis français est valable si vous disposez d’une traduction certifiée par le consulat. En Nouvelle-Zélande, le permis de conduire accompagné d’une traduction certifiée conforme est valable 1 an. En Afrique du Nord, le permis français est accepté seul.

SI vous partez en Arabie Saoudite, vous devrez obtenir un permis de conduire international qui vous permettra de conduire durant 3 mois. Parmi les autres pays où le PCI est obligatoire citons les états suivants :

  • Azerbaïdjan,
  • Botswana,
  • Bénin,
  • Bolivie,
  • Égypte,
  • Guyana,
  • Indonésie,
  • Iran,
  • Suriname,
  • Tanzanie,
  • Thaïlande,
  • Timor Oriental,
  • etc.

Si vous avez un doute sur la nécessité de faire une demande de permis de conduire international pour le pays dans lequel vous souhaitez voyager, vous pouvez vous adresser directement à l’ambassade ou au consulat du pays de destination en France. Cela vous permettra en outre de connaître la validité du permis selon le pays et les spécificités de chacun. Par exemple, en Mongolie, le permis de conduire international est reconnu durant 12 mois, c’est le cas également en Israël. Au Cameroun, il n’est valable que 3 mois. Pour un séjour plus long dans ce pays, vous devrez faire convertir votre permis français auprès du ministère des Transports camerounais.

Dernier conseil : n’oubliez pas de souscrire une assurance voyage si vous partez à l’étranger, a fortiori si vous envisagez de conduire. Vous serez ainsi plus serein et mieux protégés en cas d’accident par exemple (même si on ne vous souhaite pas d’avoir à l’utiliser !).